Récemment, j’ai parlé de la mise en cache dans Remote Desktop Manager, mais qu’en est-il de la mise en cache avec Devolutions Password Server (DPS)? Comme je ne laisserais jamais notre communauté DPS en plan, This One’s for You – comme le dirait Barry Manilow!

Lorsque vous travaillez avec de grandes sources de données, la mise en cache est un MUST et améliore considérablement la vitesse et les performances pour accéder à des données récurrentes.

Mise en cache avec AD

Lorsque la mise en cache dans DPS est activée, le cache obtient une copie de votre structure Active Directory, la charge dans DPS, puis synchronise tous vos utilisateurs Active Directory avec vos rôles dans DPS. Cette façon de faire accélère la résolution des autorisations dans DPS en ce qui concerne les dossiers, les entrées et les accès au coffre.

Pendant la synchronisation, DPS demande uniquement les modifications à votre Active Directory, plutôt qu’à la base d’utilisateurs complète, ce qui optimise le processus et améliore les performances. Le mode de mise en cache définit la manière dont votre DPS rechargera les entrées lorsque des modifications sont détectées.

L’intervalle de synchronisation par défaut (aussi connu sous le nom d’attente active ou polling interval) est de 30 minutes. Pour modifier l’intervalle de synchronisation dans les paramètres du serveur de votre DPS, accédez à Authentification – Domaine – Cache des utilisateurs et rôles du domaine – Mettre à jour les données des utilisateurs et des groupes à chaque. N’oubliez pas que cette modification ne peut être effectuée que dans DPS, et non par l’interface web.

L’avantage de mettre en cache dans DPS

Le principal avantage de la mise en cache dans DPS est qu’elle prend en charge les performances élevées. C’est dû au fait que le cache peut réconcilier les associations utilisateur/rôle et accorder des autorisations sans avoir à interférer avec Active Directory. En fait, plus votre structure AD est grande, plus la mise en cache devient précieuse.

Ça donne des ailes

La mise en cache, c’est comme du Red Bull pour votre DPS - ça donne des ailes! Ça permet à tout le monde de gagner du temps et ça évitera aux administrateurs système de recevoir des courriels et des appels d’utilisateurs en colère pour des problèmes d’accès à Active Directory.